Portrait : Daphné Londero de Tout en ordre

Portrait-Daphne-Londero-FFPO
Daphné Londero de Tout en Ordre

Daphné Londero a rejoint la FFPO en tant que membre en février 2018.

Localisation

Daphné habite à Ensisheim et intervient dans toute l’Alsace et Territoire de Belfort.

Parcours

Daphné a toujours aimé ranger, organiser et aider ses proches à le faire. Adolescente, elle s’attaquait aux différentes pièces chez ses parents.

Lors de ses études, elle débute par un BTS assistante de gestion puis s’oriente vers le contrôle de gestion. Ce métier lui convient plutôt bien car il nécessite de la rigueur, et la mise en place de procédures permet d’aider les différents services de l’entreprise à s’organiser.

En 2010, elle a vu un reportage à la télé sur une coach en rangement en région parisienne. Le déclic pour elle ! Mais à cette époque le métier était quasiment inexistant en France, elle a craint que cela ne marche pas du tout en Alsace. Le projet reste alors dans un coin de sa tête mais n’en sort jamais vraiment. Elle aide régulièrement des proches à s’organiser au niveau personnel mais aussi au niveau professionnel et se rend compte que ce qui pour elle semble inné ne l’est pas forcément pour les autres.

En 2015, elle souhaite changer de voie professionnelle et prépare son projet de reconversion : elle souhaite être plus en contact avec les gens pour les aider de manière très concrète. Ses aides ponctuelles lui plaisent énormément et elle ne voit jamais le temps passer lorsqu’elle a l’occasion de réorganiser un placard ou des dossiers. L’idée du home et office organising ne l’ayant pas quitté, elle reprend ses recherches sur le marché et découvre que beaucoup de personnes s’étaient lancées depuis 2010. Elle se dit alors « après tout, pourquoi pas moi ? ». Elle a donc préparé son projet durant plus d’un an, en auto-formation (recherches personnelles, lecture), avant de démissionner de son poste de contrôleuse de gestion pour se lancer à temps plein dans sa nouvelle passion.

Sa spécialité : les papiers, notamment grâce à sa formation d’assistante de gestion et de contrôleuse de gestion. Elle adore former ses clients pour que le traitement des papiers ne leur semble plus être une corvée.

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Se sentir utile, voir l’amélioration et le soulagement des personnes qu’elle accompagne. Elle aime également transmettre et apprendre. Quand elle a terminé une mission, elle sait que son action va servir pendant des années à la personne qu’elle a aidée.

« Le désordre n’est pas une fatalité. De la logique et de la motivation : voici la clé pour être organisé ! »

Daphné Londero
Logo-Tout-en-ordre

Pour en savoir plus sur Daphné Londero :

https://www.tout-en-ordre.fr/

Portrait : Caroline Chourgnoz de By Pauline

Portrait-caroline-chourgnoz-FFPO
Caroline Chourgnoz de By Pauline

Caroline Chourgnoz a rejoint la FFPO en tant que membre en février 2019.

Localisation

Caroline habite Toulon et exerce dans le Var et la région PACA.

Parcours

Caroline a suivi des études de Pharmacie à Paris puis s’est spécialisée dans le domaine du contrôle qualité en industrie. Diplôme et thèse en poche, elle décroche son premier job dans le sud de la France. Elle y exerce pendant 15 ans le métier de Pharmacien Responsable contrôle qualité. Ayant le sens des responsabilités et de l’organisation, ce métier lui permet d’exercer dans le domaine de la santé qui lui est cher et de mettre en œuvre des procédés et méthodes garantissant la qualité des produits pharmaceutiques. Elle encadre des équipes et apprécie énormément le rôle de manager : savoir prendre en compte le potentiel de chacun et les guider vers un épanouissement professionnel.

Le temps passe et les valeurs qui l’avaient conduite vers ce métier s’éloignent… Après mûre réflexion, elle décide de quitter l’industrie et faire un « break ». Cette pause fut déterminante pour Caroline : elle fait un bilan de compétences et découvre que son cursus et son expérience peuvent être mis à profit dans d’autres domaines que le milieu pharmaceutique !

Là, c’est la libération… et la remise en question ! Elle réalise qu’elle n’a pas beaucoup vu sa fille de 7 ans grandir et qu’elle a un besoin quasi vital d’être au contact des gens et d’investir sa vie personnelle à temps plein ! Elle prend le temps d’analyser ses ressentis et fait le constat que son foyer est sa ressource.

C’est là que naît l’idée d’exercer un métier autour du « bien être chez soi ». Elle découvre en 2017 le métier de Home Organiser, de façon très pragmatique : elle souhaite conjuguer ses compétences en termes d’organisation, d’efficacité et de gestion de projet à l’envie d’entreprendre par elle-même et d’aller au contact direct des personnes. Ses recherches sur internet la conduisent très rapidement vers le site by Pauline : elle contacte sa fondatrice afin d’obtenir un rendez-vous. Par chance (non, il n’y a pas de hasard…), Pauline recherche une collaboratrice pour le secteur Sud afin d’agrandir son réseau. Caroline ne réfléchit pas très longtemps : elle se lance dans cette nouvelle aventure, suit la formation et rejoint le réseau by Pauline en septembre 2017 : cela lui permet d’être indépendante tout en travaillant en équipe, ce qu’elle adore.

Caroline propose des services de Home Organising et d’Office Organising. Tout au long de ses missions de tri, désencombrement et rangement, elle aime transmettre à ses clients des conseils en termes d’organisation, de gestion du temps, des routines qui leur permettent d’être plus efficaces, des conseils sur la gestion des achats et des stocks qui leur permettent de mieux gérer leur budget et devenir des acheteurs plus raisonnés.

Son expérience en industrie lui permet, en Office Organising, d’analyser et comprendre rapidement les problématiques de l’entreprise et d’apporter une solution optimale en termes d’organisation spatiale et humaine.

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Pour Caroline, chaque nouveau projet démarre par une rencontre humaine et se termine par un pincement au cœur ! Elle aime l’accompagnement au changement : utiliser les outils de désencombrement, d’organisation, d’optimisation des espaces, pour faire ressurgir les envies essentielles de ses clients. Selon Caroline, ses clients l’appellent lorsqu’ils ont pris conscience qu’ils ne pouvaient se sortir seuls d’une situation compliquée et pesante ; son challenge est alors de les aider en les rassurant, en les motivant, en libérant leur charge mentale et en leur redonnant le goût du « possible ».

Côté particuliers, ce qu’elle aime le plus c’est traiter la réorganisation complète d’un logement : au départ c’est un puzzle tout mélangé et à quelques minutes de la fin de mission, le dernier objet trouve sa place, le puzzle est terminé : une place a été définie pour chaque chose et chaque chose est à sa place. Cela garantit un quotidien simplifié et une organisation pérenne.

Côté professionnels, c’est soulager les clients d’une tâche ou d’un projet qu’ils considéraient comme nécessaire mais qu’ils n’avaient pas le temps de gérer.

Et pour tous, c’est leur apporter un mieux-être !

« Ranger efficacement pour se reposer l’esprit et prendre le temps de se recentrer sur l’essentiel. »

Caroline Chourgnoz
logo by Pauline

Pour en savoir plus sur Caroline Chourgnoz: https://bypauline.fr

Portrait : Stéphanie Ansermot de Happy Organisation

Portrait-Stephanie-ANSERMOT-FFPO
Stéphanie Ansermot de Happy Organisation

Stéphanie Ansermot est cofondatrice et membre de la FFPO depuis sa création en 2017.

Localisation

Stéphanie exerce son activité en Suisse, dans les cantons de Fribourg, Vaud, Valais, Neuchâtel, Berne et partout ailleurs en Suisse sur mandat ponctuel.

Parcours

A 18 ans, Stéphanie obtient son certificat fédéral d’employée de commerce.

Ses expériences professionnelles sont ensuite très variées. Elle travaille notamment dans une société fiduciaire, une agence immobilière et une étude d’avocat. Stéphanie reçoit à chaque emploi, la reconnaissance de ses employeurs pour ses capacités d’organisation et structurelles.

Côté personnel, Stéphanie se marie à l’âge de 20 ans et devient maman à 24 ans et 28 ans. Elle travaille à temps partiel dans un premier temps, puis fait une pause professionnelle de 2 ans pour s’occuper de ses enfants en bas âge.

Le temps passe, ses enfants deviennent grands et Stéphanie réalise qu’elle pratique un métier qui ne la satisfait pas.

L’aube de ses 40 ans l’a fait réfléchir et elle décide de se mettre vraiment en action : soit elle continue dans ce métier « alimentaire et ennuyeux » pour elle mais il faut alors qu’elle l’accepte définitivement, soit elle change de métier et se reconvertit !

Au fond d’elle-même, elle souhaite une activité professionnelle qui la passionne et lui donne envie de se lever chaque matin. Stéphanie repense alors à ce qu’elle voulait faire adolescente, période où émerge le cœur de notre mission de vie, selon une conférence qu’elle avait suivie. Et à 14 ans elle avait dit à sa maman qu’elle voulait devenir aide-familiale, pour aider les familles à s’organiser. Mais ce métier ne correspondait pas du tout à ça, et elle s’était rabattue sur un métier « classique » : employée de commerce.

Après quelques recherches sur internet, elle se rend compte, enchantée, que son métier d’ado existe désormais ! Afin de légitimer ses compétences, Stéphanie suit une formation à distance de home organiser, puis s’affaire à créer son site internet durant de longues soirées d’hiver, en jonglant avec deux autres jobs.

C’est ainsi que, l’année de ses 40 ans, Stéphanie se lance et crée Happy Organisation.

Côté vie privée, elle a eu la chance de faire construire deux maisons et de mettre ainsi en pratique son sens de l’organisation des espaces : lors de l’élaboration des plans de sa deuxième « sweet home », elle participe activement aux aménagements intérieurs. Elle souhaite que la vie y soit pratique, logique, simple et belle. Elle travaille sur l’espace, la circulation et s’adapte à leur manière de vivre pour que chaque chose ait une place logique et facile à ranger, pour que le ménage, l’entretien et les corvées du quotidien puissent être aussi rapides, efficaces et aussi agréables que possible.

Afin de participer au développement de ce métier et d’en garantir son professionnalisme, Stéphanie se lance dans la cofondation, avec plusieurs consoeurs, de la FFPO, qui verra le jour en avril 2017.

Stéphanie propose des services de Home Organising, Home Management, Office Organising et Office Management.

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Le bien-être qu’elle apporte ainsi que les échanges toujours enrichissants et sincères avec ses clients si merveilleux !

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »

Confucius

Pour en savoir plus sur Stéphanie Ansermot : www.happyorganisation.ch

Portrait : Pauline Levasseur de By Pauline

Portrait-Pauline-Levasseur-membre-FFPO
Pauline Levasseur de By Pauline

Pauline Levasseur est cofondatrice et membre de la FFPO, depuis avril 2017.

Localisation

Pauline gère le premier réseau professionnel d’experts en rangement qui intervient sur tout le territoire français et à l’international.

Parcours

Pauline est l’ainée d’une famille nombreuse avec une maman très organisée ! Cela a sûrement compté dans son parcours !

Pauline a suivi des études en école de commerce à l’ISC Paris. Elle décroche son diplôme en 2003 et travaille tout d’abord en tant qu’ingénieur commercial chez RONEO, société spécialisée dans l’aménagement d’espaces tertiaires et y suit des formations en ergonomie et agencement.

Elle enchaîne ensuite sur un poste de chef de projet Marketing chez Salesfactory où elle expérimente toutes les techniques de communication.

Pauline a toujours été passionnée par l’optimisation, l’efficacité et la mise en place de process pour simplifier les tâches. De plus, elle pense avoir toujours été « identifiée » par ses proches, sa famille, ses amis et collègues, comme très organisée.

Elle est très sollicitée par son entourage pendant une période de recherche d’emploi fin 2008 début 2009, pour son sens pratique et ses astuces, afin de les aider dans leurs projets divers et variés de déménagement, rangement, organisation … elle commence naturellement ce métier sans même savoir qu’il existait !

Entrepreneuse dans l’âme, elle se fixe un objectif : créer son entreprise pour ses 30 ans ! Chose faite, en 2009, enrichie de ses expériences professionnelles et personnelles en termes d’organisation, rangement et agencement et aidée par ses amis entrepreneurs, elle lance « by Pauline – Organisation du quotidien ».

Durant ces années, Pauline développe son activité en région parisienne et réalise que le métier de Home Organiser, reconnu dans les pays anglo-saxons, reste quasiment inconnu en France !

C’est ainsi, qu’en 2015, forte de belles rencontres, d’une envie de partager son expérience et de former de nouvelles personnes au home organising, Pauline a l’idée de créer un réseau national : c’est le lancement du « réseau by Pauline », premier réseau d’experts en rangement français.

En 2016, Pauline coécrit avec Elise Delprat-Alvares le livre « Range ta vie », paru aux éditions Larousse.

Désireuse de participer activement au développement de ce métier en France, Pauline se lance dans la cofondation, avec plusieurs consœurs, de la FFPO, en 2017.

En 2018, Pauline décide d’étendre son activité en créant un organisme de formation au métier afin de partager son expérience et d’aider les nouveaux PO à s’installer. Depuis fin 2019, elle se consacre au développement d’un véritable réseau de franchises.

Quels sont les services que propose Pauline ? Tout simplement du RANGEMENT ! Conseils, services & accompagnement pour réorganiser les espaces de vie professionnels et personnels, mais aussi des formations et des ateliers.

Pour ceux qui souhaitent se lancer dans le métier rapidement avec un cadre précis et une équipe, Pauline propose un parcours d’adhésion à son réseau de franchise.

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Dans le métier de PO, Pauline adore l’action ! C’est-à-dire le résultat immédiat et concret qu’elle peut apporter à ses clients pour changer leur quotidien.

Dans le métier de Responsable de réseau, c’est le partage ! Transmettre son expérience et échanger pour améliorer les services proposés.

Sa devise : une place pour chaque chose et chaque chose à sa place ! Basique mais tellement vrai !

« RESPIREZ ! Nous allons tout ranger !»

Pauline Levasseur
logo by Pauline

Pour en savoir plus sur Pauline Levasseur : https://bypauline.fr/

Retrouvez toute l’actualité de Pauline sur le blog de son site: https://bypauline.fr/blog-bon-sens/

Portrait : Brigitte Denoux de Clair Espace

Portrait-membre-Brigitte-Denoux
Brigitte Denoux de Clair Espace

Brigitte Denoux a rejoint la FFPO en tant que membre en juillet 2019.

Localisation

Brigitte exerce son activité dans les Yvelines, les Hauts de Seine et Paris.

Parcours

Brigitte a eu un parcours professionnel diversifié, dans le tourisme, l’hôtellerie de luxe et l’Automobile, des entreprises aux exigences élevées qui révèlent le fil rouge qui a fait son parcours : celui de l’écoute, la compréhension et la satisfaction client. Quoi de plus merveilleux qu’un client heureux ! selon Brigitte.

En 2016, la restructuration de l’entreprise où Brigitte travaillait l’a conduite à un burn- out, trois ans avant sa retraite. Cette blessure d’honneur a certes marqué un arrêt brutal dans sa carrière mais lui a également permis de prendre conscience qu’il était temps de prendre soin d’elle ! Brigitte s’est alors lancée dans un grand rangement de sa maison après avoir lu le livre de Marie Kondo. C’est ainsi qu’elle découvre les bienfaits du home-organising.

Ce « grand nettoyage » lui a fait un bien fou et lui a redonné l’énergie nécessaire à un nouveau départ. Elle réalise aujourd’hui qui lui a fallu cependant beaucoup plus de temps que si elle avait été accompagnée dans cette démarche.

Par la suite, Brigitte doit faire face à des deuils successifs et durant ces trois années elle a dû vider, désencombrer des appartements et soutenir les familles. C’est là, qu’elle met en pratique son rôle de home-organiser.

Brigitte a ensuite analysé les mécanismes d’organisation dans les familles et les tensions qui peuvent s’y révéler ; durant son implication dans ces différents habitats, elle s’y est sentie investie d’un rôle d’harmonisatrice grâce à l’allégement d’objets et leur facilité d’accès pour le bien-être de chacun.

Brigitte décide alors d’en faire son métier et en 2018, elle crée Clair Espace.

Les missions de Brigitte sont basées sur l’accompagnement des femmes et/ou mères de famille qui cumulent plusieurs casquettes et la transformation de leurs intérieurs.

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Soutenir une femme et/ou mère de famille à l’aider à reprendre le contrôle quand tout lui semble partir à « vau-l’eau ».

« Gardez le sourire en rentrant chez vous !»

Brigitte Denoux
ClairEspace-logo

Pour en savoir plus sur Brigitte Denoux : https://www.clair-espace.fr/

Les actualités de Brigitte sont à découvrir sur son blog.

Portrait : Marion Savioz de EaZen

Portrait-membre-FFPO-Marion-Savioz
Marion Savioz de EaZen

Marion Savioz a rejoint la FFPO en tant que membre du comité en août 2020

Localisation

Marion exerce son activité en Suisse Romande principalement et se déplace dans toute la Suisse pour des missions ponctuelles (Suisse alémanique et Suisse italienne). 

Parcours

Marion a commencé sa carrière en tant que Responsable commerciale dans des entreprises high-tech, puis elle a évolué dans des agences de communication digitales au poste de Direction Conseil pendant 5 ans. Tout au long de cette expérience professionnelle, Marion a été amenée à gérer des équipes projet pour répondre aux besoins stratégiques de ses clients, de grandes sociétés. 

Au fil des années elle ressent un manque de sens dans tout ça et l’envie de créer sa propre entreprise devient très forte… et puis la grossesse et l’arrivée de son premier enfant … Marion se retrouve confrontée à une période de grand stress en 2016. L’idée que plein de choses débarquent dans son environnement la déstabilise. Elle se met alors en quête de tout organiser et anticiper au maximum. La jeune maman passe en revue sa maison « au peigne fin » et met neuf mois à tout repenser, tout trier, tout vider et tout réorganiser … A la fin de ce travail, Marion se rend compte que cela lui a fait un bien fou et s’être allégée de tant de choses lui a fait prendre conscience qu’elle consomme beaucoup trop !

La réflexion grandit, l’évidence émerge, elle commence à lire et étudier les méthodes d’organisation et de désencombrement se forme au Feng Shui et se dit que tout ce qu’elle a mis en œuvre pour elle-même, associé à son expérience dans la gestion de projet doit être mis à la disposition des autres. Marion décide alors de devenir Home Organiser, métier qu’elle ne connaissait même pas 5 ans auparavant ! 

C’est ainsi qu’elle crée EaZen en Novembre 2018.

Marion propose des services de Home Organising, Home Management, Office Organising et Office Management 

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Apporter du mieux-être à ses clients et découvrir leur bonheur à la fin du travail ! Elle constate qu’intervenir dans la vie des gens peut même débloquer des situations par ailleurs.  Pour Marion, trier et ranger son intérieur est une forme de thérapie qui fait du bien. Elle adore se dire qu’il y a une réelle rencontre qui s’opère : tout en mettant à disposition ses compétences naturelles, elle aide des personnes à débloquer une situation compliquée dans laquelle elles étaient et qu’elles ne seraient jamais arrivées à surmonter seules. 

« Bien chez soi, bien dans sa vie !»

Marion Savioz

Pour en savoir plus sur Marion Savioz: http://www.eazen.ch

Marion développe actuellement son activité et recherche des collaborateurs.

Portrait : Sandra Fradin de Home Organiser by Sandra

Portrait-membre-FFPO-Sandra-Fradin
Portrait de Sandra Fradin

Sandra Fradin a rejoint la FFPO en tant que membre en mai 2020.

Localisation

Sandra exerce son activité à Lyon, en Rhône Alpes et se déplace dans toute la France.

Parcours

Après des études supérieures dans le théâtre, Sandra se lance dans le concours de professeur des écoles en se disant qu’elle pourrait allier un travail et une passion. Finalement, le théâtre devient un loisir et elle continue son métier de professeur des écoles durant 15 ans.

C’est sa vie personnelle qui va projeter Sandra dans le métier de home-organiser car avec la naissance de ses filles, sa vie va changer… L’organisation n’est pas une seconde nature chez Sandra, « bien au contraire » dit-elle ! Elle se qualifierait plutôt de « bordélique reconvertie » !

En effet, en couple, le bazar quotidien se gérait presque bien … Mais lorsqu’ils sont devenus parents et qu’ils sont passés de deux à quatre, un « tsunami » s’est abattu sur leur maison, le bazar quotidien est devenu invivable, et ce malgré des heures de rangement… Il fallait se rendre à l’évidence, Sandra était devenue une « maman débordée ». Et c’est ainsi, qu’en quête d’un changement radical, entre recherches, lectures, grands tris et méthodologies de rangement, sa vie a radicalement changé. Elle s’est débarrassée du superflu et a privilégié une vie plus simple. Ce travail a confirmé son goût pour les grands remue-ménages : trier, désencombrer, vider, dépoussiérer, manipuler les objets, les vêtements lui procurait déjà de la joie.

En constatant les bienfaits du home-organising sur sa vie et celle des personnes qu’elle a pu aider dans son entourage, il lui est apparu comme une évidence que ces résultats spectaculaires peuvent être transférés à d’autres. A cette époque, Sandra devient formatrice des jeunes professeurs des écoles stagiaires de l’éducation nationale et se rend compte qu’en matière d’accompagnement il y a beaucoup à faire. Accompagner des adultes dans leur projet nécessite des compétences bien particulières. Le sourire ne la quitte plus, elle a trouvé sa voie, comme une révélation ! Elle va devenir Home-organiser !

Elle rassemble alors toutes ses compétences, se forme avec Elodie Boulard (La Fée du tri), passe une certification en décoration d’intérieur sur l’organisation des espaces et crée Home Organiser by Sandra en avril 2019.

Sandra va également commencer une école de coaching de vie très prochainement.

Ce qui est important pour Sandra c’est d’écouter sa cliente et comprendre sa situation, comment elle en est arrivée là et quel est son projet. L’adaptabilité et la prise en compte des besoins de ses clientes est un point essentiel de son accompagnement. Selon elle, « Il est impossible de calquer une mission sur une autre, elles sont toutes différentes » !

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Ce sont les grands désencombrements, les grands tris, les « avant / après » spectaculaires ! Elle aime également accompagner ses clientes en dédramatisant les situations et en leur disant « Ne culpabilisez pas, n’ayez pas honte ! Ça va bien se passer, dans la joie et la bonne humeur ».

Sandra aime la rencontre avec ses clientes, toutes différentes, avec des problématiques différentes, et qui reprennent leur vie en main : elles se débarrassent de ce sentiment de culpabilité et réinvestissent leur cocon. Elle adore les aider à redémarrer autrement.

« Rien ne sert de ranger, il faut d’abord trier !»

Sandra Fradin
logo-HO-by-Sandra

Pour en savoir plus sur Sandra Fradin: https://www.homeorganiserbysandra.com

Sandra développe actuellement un accompagnement de A à Z pour les seniors qui quittent leur logement pour un logement adapté.

Portrait : Elodie Boulard de Féé du Tri

Portrait-membre-FFPO-elodie-boulard
Elodie Boulard de Féé du tri

Elodie Boulard est membre de la FFPO, depuis avril 2018.

Localisation

Elodie exerce à Bordeaux et sa région et se déplace également sur toute la France.

Parcours

Elodie commence sa carrière dans le cinéma, comme assistante caméra. Ce métier passionnant, où organisation, anticipation et timing sont de rigueur, la conduit quelques années en Nouvelle-Zélande, où elle vit une période exaltante en travaillant sur le tournage de plusieurs films. Et puis, l’envie de rentrer et de faire son nid se fait sentir. À son retour en France, Elodie retape tout d’abord l’appartement dans lequel elle vit, puis elle achète une maison à rénover en 2012. Le chantier initial se transforme en une maison qui révèle ses volumes, ses potentiels et dessine en elle de nouvelles envies.

Son travail dans le cinéma lui laisse du temps en parallèle. Elodie commence alors ses réflexions dans le développement personnel. Elle s’intéresse à différentes disciplines comme le Reiki, le Feng-shui, l’alimentation et la démarche zéro déchet. À son goût naturel pour le rangement se greffe aussi l’envie d’un mode de vie plus éthique, plus responsable. Ses objectifs deviennent le recyclage, le tri et le zéro déchet !

Elle réalise qu’être bien chez soi conduit à un esprit plus calme, plus zen et apporte de l’efficacité. De plus, désencombrer l’espace permet de désencombrer l’esprit et de laisser place à des nouveaux projets tout en réalisant des économies en consommant moins, mais mieux.

Petit à petit, son hobby devient une vraie passion et la lecture du livre de Marie Kondo fût pour elle un déclic. Elle lance donc son entreprise, Fée du Tri, en 2016.  En 2018 elle suit la formation Marie Kondo.

Elodie aborde le home organising comme une forme de thérapie. Elle apporte beaucoup d’outils de développement personnel à ses clients. Elle travaille principalement comme Home Organiser, exclusivement chez les particuliers. Depuis un an, elle est également formatrice et accompagne les personnes qui ont envie de se lancer dans le métier. Elle propose des formations en ligne et en présentiel sur Paris et Bordeaux.

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Ce qu’Elodie préfère, c’est voir le sourire et la joie des ses clients quand ils ont fini une journée de tri et d’entendre des phrases comme : « Je n’y serai jamais arrivée toute seule », « Ma vie a changé depuis cette mission de tri » ou encore « Je pensais être une « bordélique » mais en fait je suis très organisée ! ». A cela s’ajoute depuis quelques mois la joie de voir le bonheur dans les yeux des personnes qu’elle forme, le partage et le lien qu’elle crée avec elles.

« Tout est possible si on ne vous a pas prouvé que c’était impossible !»

Elodie Boulard
Logo-fee-du-tri

Pour en savoir plus sur Elodie Boulard : www.feedutri.com

Actualités :
Les présincriptions pour sa formation en ligne sont ouvertes et les dates de la formation en présentiel sont posées pour 2021

La concurrence déloyale : quelles sont les règles à respecter ?

règles à respecter - concurrence déloyale FFPO

Les métiers de l’organisation sont encore en plein développement. Il y a 10 ans, les professionnels de l’organisation n’étaient qu’une poignée, que ce soit en France, en Belgique ou en Suisse, mais aujourd’hui, les clients ont vraiment le choix entre plusieurs prestataires. Pour travailler en bonne entente et de manière pérenne pour  le secteur, il est important de ne pas créer de concurrence déloyale entre tous ces professionnels.

Pour qu’il y ait concurrence déloyale, il faut qu’une entreprise utilise une pratique commerciale abusive qui cause un préjudice à un concurrent. Il faut donc que les entreprises incriminées aient une clientèle identique.

Il existe plusieurs types de pratiques abusives. Celles-ci ne sont pas nécessairement intentionnelles pour être qualifiées de concurrence déloyale.

 

Les pratiques interdites :

Ne pas se déclarer en tant qu’entreprise

Se déclarer semble si évident et pourtant… Il existe bien des personnes se proclamant professionnelles de l’organisation alors qu’elles ne sont pas immatriculées. Quand on facture une prestation, on a l’obligation d’être déclaré, sinon c’est du travail dissimulé (travail au noir). Passible en France de 45 000€ d’amende, 3 ans de prison et l’interdiction de gérer une entreprise. En Suisse, l’amende va jusqu’à CHF 20 000 et 1 an de prison.

 
L’immatriculation en tant qu’indépendant est rapide et gratuite en France et en Suisse. Même en Belgique, elle coûte moins de 100€.

Outre le fait d’être illégal, ne pas être déclaré pose deux problèmes :

  • Si on ne se déclare pas, forcément on ne paie pas de charges sociales et fiscales. Les frais ne sont donc pas les mêmes que pour une personne déclarée, ce qui constitue une concurrence déloyale.
  • Facturer ses services en tant que professionnel alors qu’on travaille au noir pose un vrai problème de sécurité juridique. C’est dangereux pour le professionnel : en cas de souci chez le client, il ne serait pas couvert par son assurance RC Pro, par exemple. Mais également pour le client : si le professionnel cause un dommage, ou autre, comment se défendre et faire valoir ses droits si aucun contrat n’encadre la prestation ?

Il est possible de vérifier sur internet si une entreprise est bien immatriculée :
– En France, on peut vérifier le numéro Siren sur le site suivant : avis-situation-sirene.insee.fr. Si vous ne le connaissez pas, il existe plusieurs sites dont www.societe.com et verif.com, permettant de faire une recherche par nom d’une entreprise.
– En Suisse : www.uid.admin.ch         
– En Belgique : kbopub.economie.fgov.be/kbopub/zoeknaamfonetischform.html

 

Attention, pour les indépendants / micro-entreprises, il faut faire une recherche sur les nom et prénom de l’entrepreneur car c’est son identité qui sert de nom juridique (bien qu’il soit possible d’utiliser un nom commercial différent).

Il est également possible de ne pas trouver une personne si celle-ci est en portage salarial ou en couveuse d’entreprise (qu’on appelle accélérateur ou incubateur d’entreprise en Suisse et SAACE en Belgique). Elle a alors un contrat avec une autre société et ne possède pas sa propre immatriculation.

La FFPO vous conseille d’indiquer dans vos mentions légales le numéro d’immatriculation de votre entreprise (en France il s’agit du numéro Siret, en Suisse on l’appelle IDE) pour permettre plus facilement de vérifier que vous êtes bien immatriculé.

 

Utiliser abusivement l’agrément Service à la personne

Cet agrément, qui n’existe qu’en France, permet aux particuliers d’obtenir un crédit d’impôt égal à 50% de leurs dépenses engagées pour certaines prestations d’aide à domicile.

Nous avons longuement détaillé dans un précédent article pourquoi les professionnels de l’organisation ne peuvent pas prétendre à l’agrément Service à la personne.

Les prestations d’home et office organising ne rentrent pas dans les prestations autorisées. Pour obtenir un agrément Service à la personne, il suffit de remplir un formulaire de déclaration en cochant l’une des prestations autorisées. Il est donc impossible d’obtenir cet agrément de manière légale car aucune des activités autorisées ne correspond au travail du home organiser. Cette information nous a d’ailleurs été confirmée de manière officielle par la Direction Générale des Entreprises.

Cette pratique est donc doublement illégale car elle constitue d’une part une fraude à l’administration fiscale, et d’autre part une concurrence déloyale vis-à-vis des autres prestataires.

Dénigrer ou se faire passer pour un concurrent

Il y a là deux stratégies opposées, mais qui nuisent au concurrent ciblé dans les deux cas.

Dénigrer une entreprise consiste à discréditer son travail, ses services ou encore la personne physique représentant l’entreprise. Pour qu’il y ait dénigrement, il faut que les propos dénigrants soient énoncés publiquement dans le but de récupérer la clientèle de l’entreprise visée.

A l’inverse, le parasitisme consiste à tirer profit du travail d’un concurrent. Il peut s’agir par exemple de reprendre les mêmes arguments de vente, de créer un site ayant la même « ambiance » que son concurrent, même si cela n’entraine pas de confusion entre les deux entreprises.

Dans le même esprit, l’imitation consiste à utiliser les mêmes signes distinctifs que le concurrent, par exemple utiliser un nom commercial ou un logo, créant cette fois-ci la confusion entre les deux entreprises.

Le risque de confusion suffit pour que l’imitation soit qualifiée d’acte de concurrence déloyale, même si les éléments copiés ne sont pas strictement identiques.

L’imitation et le parasitisme se rapprochent donc beaucoup du plagiat. Toutefois, pour que les actes soient jugés comme concurrence déloyale, il faut également prouver qu’ils entrainent un préjudice.

Comment éviter le plagiat ?

 

Des tarifs trop bas : à la limite de la légalité

L’avantage tarifaire qu’apportent le travail au noir (par des charges fiscales inexistantes par rapport aux concurrents) et le service à la personne (par un tarif de vente final 50% inférieur à ce qu’il devrait être) crée sans aucune ambigüité une concurrence déloyale. Mais qu’en est-il des prestataires qui cassent les prix du marché ?

En France, « Sont prohibées les offres de prix ou pratiques de prix de vente aux consommateurs abusivement bas par rapport aux coûts de production, de transformation et de commercialisation, dès lors que ces offres ou pratiques ont pour objet ou peuvent avoir pour effet d’éliminer d’un marché ou d’empêcher d’accéder à un marché une entreprise ou l’un de ses produits. » Article L.420-5 du Code de commerce

Si les prix pratiqués sont tellement bas qu’ils désorganisent le marché, il s’agit bien de concurrence déloyale. Pourtant, la notion de tarifs trop bas est très compliquée à prouver pour une prestation de services.

On ne peut pas partir sur le principe d’interdiction de vente à perte, qui n’est valable que pour les prestations d’achat/revente. En facturant à l’heure par exemple, l’indépendant n’est pas tenu de respecter un smic horaire. Il pourrait très bien facturer 5€ / heure s’il le souhaitait.

Attention, il est interdit de se mettre d’accord sur des prix sous peine d’être accusé d’entente. On se souvient tous des opérateurs historiques de téléphonie mobile en France qui se sont arrangés pour augmenter artificiellement les prix.

 

Bien définir ses tarifs 

Souvenez-vous bien que pour définir un prix de vente, il vous faut établir une étude de marché qui inclura tous vos coûts. On peut étudier le marché et voir quels sont les tarifs appliqués mais il vous faudra faire vos propres calculs de rentabilité. Un tarif rentable est un tarif calculé à partir de toutes vos charges (de structure, de communication, de déplacements…).

Vous pouvez vous faire aider d’experts car un mauvais calcul compromettra la pérennité de votre entreprise.

De plus, le fait d’avoir un tarif plus bas qu’un concurrent ne vous amènera pas forcément plus de clients dans un domaine où on vous demande de la qualité. Un tarif trop bas risque de donner de vous une image de hard discounter.     

Aline Bartoli, dans le podcast de TheBBoost « J’peux pas j’ai business » compare les prix appliqués par des prestataires à ceux du commerce alimentaire : les hard discounter appliquent des prix bas mais le service n’est pas au rendez-vous. A l’inverse, les commerces spécialisés misent sur la qualité et le service, pour être certains que le client est absolument satisfait. 

A titre de repère (très général), d’après le site monpro.fr, qui répertorie des prestataires, le tarif horaire d’un consultant varie de 40€ à 100€ HT en France.

En Belgique, les tarifs horaires des indépendants varient majoritairement entre 30 et 110€, avec une moyenne à 52€/heure d’après gostarters.be.

Enfin, les tarifs observés varient de 90 à 120 CHF par heure en Suisse où le coût de la vie est beaucoup plus élevé qu’en France ou en Belgique.

Il est ainsi normal d’avoir des tarifs plus élevés qu’une femme de ménage par exemple, car il ne s’agit pas du même métier. Pensez donc bien à toutes vos charges et souvenez-vous qu’une heure travaillée n’est pas égale à une heure facturée. Pour être rentable, il faut inclure tous les temps annexes et ne pas compter uniquement les heures chez les clients.

 

Vous êtes un Professionnel de l’Organisation en activité ou en lancement, et vous souhaitez intégrer la FFPO pour soutenir le développement et la reconnaissance de notre métier dans les pays francophones ? C’est par ici pour demander à adhérer.

Portrait : Isabelle Muller de HO by Accent

Portrait-membre-FFPO-Isabelle-Muller
Isabelle Muller de HO by Accent

Isabelle Muller a rejoint la FFPO en tant que membre en juin 2019.

Localisation

Isabelle exerce son activité en Pays-de-Thelle dans l’Oise, et dans le nord du Val d’Oise.

Parcours

Isabelle est née en 1975 dans le Val d’Oise. Elle a toujours apprécié les espaces sobres, rangés et vivants. Elle aime trier, organiser, prendre soin des choses, apporter de l’efficacité au quotidien, planifier les actions pour optimiser son temps. Isabelle cherche toujours à trouver du plaisir dans ce qu’elle fait pour son entourage et pour elle-même.

Isabelle a travaillé 18 ans dans la première coopérative laitière de France, où elle était en charge du management de la qualité et de la sécurité comportementale. Bureaux, sites industriels, exploitations agricoles, faisaient partie de son quotidien. Ainsi, sa rigueur, son sens de l’observation et de l’écoute, sa discrétion, son bon sens et ses qualités de chef de projet ont été un avantage et se sont consolidés au fil du temps. Ce métier la conduisait à être souvent absente de chez elle. C’est grâce à son organisation sans faille que sa maison n’était pas sens dessus dessous !

En 2015, Isabelle décide de tout lâcher pour être davantage présente pour sa famille et trouver un travail qui corresponde à ses valeurs. Elle ressent alors l’envie de partager son expérience, d’aider les particuliers et les professionnels à mieux s’organiser. Ensuite, deux événements sont venus renforcer son choix : un reportage sur le métier présenté au JT de TF1 et le livre de Marie Kondo. Chaque page qu’elle lisait la confortait dans son choix. « C’est tout moi ce métier ! » a t-elle réalisé.

Elle complète ses compétences par une formation de Home & Office Organiser auprès de Pauline Levasseur, construit son projet et crée HO by ACCENT quelques mois plus tard, en 2016.

Ses clients apprécient beaucoup sa qualité d’écoute, sa patience à leur égard, sa compréhension, avec la touche de « booster » qu’il faut pour avancer. Son expérience passée lui permet de conseiller ses clients en tenant toujours compte de leur sécurité et de les sensibiliser à être plus en phase avec l’environnement.

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Voir des étoiles dans les yeux de ses clients une fois le travail réalisé. Le sourire qu’ils affichent traduit, sans mentir, le bien-être qu’ils ressentent.

« Pour y voir clair, gagner du temps et être bien !»

Isabelle Muller
Logo-accent

Pour en savoir plus sur Isabelle Muller : www.accent-com.fr