Les prestations d’un professionnel de l’organisation versus les services à la personne

Photo de Dose Media sur Unsplash

Services à la personne, quésaco ?

Le système de « services à la personne » est un dispositif français permettant aux particuliers d’obtenir un crédit d’impôt égal à 50% de leurs dépenses engagées pour certaines prestations d’aide à domicile.

Ces prestations peuvent être effectuées par les organismes de service à la personne mais aussi par les entrepreneurs individuels. Pour pouvoir proposer un avantage fiscal, une déclaration est nécessaire. L’obtention d’un agrément est même obligatoire pour les services touchant les personnes fragiles (enfants de moins de 3 ans, personnes âgées ou handicapées).

Les prestations de service à la personne peuvent être payées via des chèques emploi service universels, aussi appelés CESU.

Champs d’action du service à la personne

Les services à la personne sont des activités très encadrées par l’Etat. A ce jour, seules une vingtaine d’activités bien précises sont éligibles. L’article D.7231-1 du code du travail fixe en effet une liste précise, accessible ici. En voici un extrait :

  • Garde d’enfants à domicile
  • Assistance aux personnes âgées ou handicapées dans les actes quotidiens
  • Entretien de la maison et travaux ménagers
  • Petits travaux de jardinage
  • Soutien scolaire ou cours à domicile
  • Soins d’esthétique à domicile pour les personnes dépendantes
  • Livraison de courses à domicile
  • Assistance informatique à domicile
  • Soins et promenades d’animaux de compagnie
  • etc.

Tous ces services ont pour but de faciliter la vie quotidienne des particuliers en leur apportant une aide concrète. La majorité de ces activités sont exercées au domicile de la personne y faisant appel. Seule la livraison et l’accompagnement dans les déplacements sont exercés en dehors du domicile. Ces services sont considérés comme services à la personne « à condition que la prestation soit comprise dans une offre de services incluant un ensemble d’activités réalisées à domicile. » (source : article D.7231-1 du code du travail).

Pourtant la majeure partie de l’activité de PO est réalisée dans l’espace de vie ou de travail du client. Elle a également pour but de faciliter le quotidien des personnes y faisant appel, que ce soit chez lui ou sur son lieu de travail.

Alors pourquoi l’activité de PO n’est-elle pas éligible aux services à la personne ?

En analysant plus en détail les services éligibles, on peut noter qu’ils ne regroupent que trois types de situations : l’aide à la famille, l’aide aux personnes dépendantes et les services de la vie quotidienne. Ce sont surtout des travaux ménagers qui pourrait être réalisés par un membre de la famille sans difficulté. Enfin ce sont des services réguliers qui nécessitent une intervention sur place souvent hebdomadaire.

Si le PO peut effectivement apporter son aide concrète aux familles en réorganisant l’intérieur des logements, son rôle ne peut être résumé à cette seule tâche.

Les prestations d’un PO

Une prestation d’un PO va bien plus loin que du simple rangement. Il s’agit d’avantage d’un consultant ou d’un expert. Certains parlent de « coach en rangement » même si le terme « coach » est galvaudé, il y a une grande partie conseil & accompagnement dans le métier de PO.

Effectivement, dans le cadre de son activité, le PO propose du conseil aussi bien que du service. Afin d’optimiser les espaces de vie, il pose un diagnostic, apporte son expertise, sa méthode pour mettre en œuvre des solutions pratiques et adaptées à ses clients. Il va trier, désencombrer, organiser les espaces, ranger, classer afin de créer des process d’optimisation du quotidien et mettre en place de nouvelles habitudes de vie.

>> Aujourd’hui les consultants, conseils, expert, coach, ou même décorateur d’intérieur ou thérapeutes, peuvent apporter de l’aide et/ou du service à leurs clients. Mais ils ont un savoir faire spécifique et ne sont donc pas reconnus « services à la personne ». Et ils ne travaillent pas à 100% sur place,  » à domicile.

De plus, une entreprise ne peut être agrémentée Service à la personne que si elle ne fournit uniquement que des prestations éligibles. Si celle-ci propose d’autres activités non éligibles, elle ne pourra pas prétendre à l’agrément, et ce quelle que soit sa forme (micro-entreprise, EURL, SARL…) comme par exemple le service aux entreprises. Ou des services complémentaires comme aide au déménagement, home staging, feng shui…).

>> Or parmi les PO certains sont spécialisés BtoB « les office organizer » et d’autres BtoC les « home organizer » et certains PO font les deux. Il est donc impossible de garantir qu’un PO ne travaille pas pour une entreprise ou qu’il ne propose pas de service complémentaire.

Pour résumer

Aujourd’hui au niveau légal, le métier de PO ne s’inscrit pas dans le dispositif de « service à la personne ». Les PO ne peuvent donc pas proposer de défiscalisation à leur client.

De plus, après de nombreuses recherches, demandes d’informations et débats au sein de la FFPO, il nous semble que si nous souhaitons faire reconnaître notre métier de PO comme un métier de conseils, d’accompagnement & de services personnalisés, il est important de ne pas être assimilé « services à la personne ».

Certes cela ne nous permet pas d’offrir des possibilités de défiscalisation à nos clients, mais s’ils comprennent tous les enjeux de notre accompagnement, ça n’est pas un problème. À nous de valoriser notre travail & notre expertise.

Portrait : Sabrina Charles-Crucifix de Hoosphere

Sabrina Charles-Crucifix de Hoosphère

Sabrina Charles-Crucifix a rejoint rejoint la FFPO en tant que membre en juillet 2019.

Localisation

Sabrina habite à côté de Bastogne (sud Belgique), à 20km du Luxembourg. Elle couvre toute la Wallonie et le Luxembourg.

Parcours

Après un parcours professionnel qui l’a mené dans l’hôtellerie et les centres d’affaires pendant près de 20 ans, c’est en 2013 que Sabrina a entendu parler pour la 1ère fois du home organizing. A cette époque, elle était dans une forme d’encombrement et avait trop de choses à gérer. Elle s’est donc intéressée au sujet.

Sabrina s’est formée au Campus Medicis fin 2014 et a lancé son activité de PO en 2015. Ce projet a longuement mûri avant d’éclore et de se confirmer par une formation. Elle a en amont découvert et testé bon nombre de méthodes, en les appliquant à son organisation tant personnelle que professionnelle. Son objectif ultime étant de transmettre aux autres ce qui lui a permis de faire du tri, d’y voir plus clair et d’établir des priorités pour faire ce qu’elle aime dans la vie.

En 2017, Sabrina a ajouté des cordes à son arc en suivant une formation en décoration et home staging. Elle utilise ainsi ses compétences acquises pendant de nombreuses années dans le secteur de l’immibilier.

Aujourd’hui, son objectif est de trouver avec ses clients une organisation qui réponde à leurs besoins et qui dure, de leur transmettre son savoir-faire et de les aider à créer ou à redécouvrir un intérieur qui leur plait et surtout à dégager du temps pour les choses qui ont un vrai sens pour eux.

Ce qu’elle aime le plus dans son métier

Sa formation en décoration et en home staging est un beau complément de prestations qu’elle peut proposer à ses clients. Elle aime les accompagner afin de libérer et faire respirer les espaces, puis les mettre en couleur, les personnaliser à sa manière, en respectant les attentes de ses clients.

Mon kiff : transmettre ce que j’ai reçu pour permettre aux gens de se libérer de toutes ces chaînes matérielles qui les empêchent de faire ce qu’ils aiment. Revenir à l’essentiel. C’est bien plus que ranger que d’être Home Organizer.

Sabrina Charles-Crucifix

Pour en savoir plus sur Sabrina : https://www.hoosphere.com

Découvrez les ateliers de Sabrina à destination des particuliers et des professionnels : https://www.hoosphere.com/fr/home-office-organising/ateliers/

Qu’est-ce qu’une Fédération Professionnelle ?

qu'est-ce qu'une fédération ?
Crédit photo : Aaron Burden sur Unsplash

Il n’est pas si simple de bien définir ce qu’est une Fédération Professionnelle, ses objectifs, son rôle et son champs d’action. Les définitions sont variées et parfois adaptées à chaque entité. Nous tentons ici de vous aider à y voir un peu plus clair.

Définition

Etymologie : du latin foederatio, alliance, lien, pacte, traité, dérivé de foedus, traité, alliance, pacte, convention, accord particulier, union.
sens 1 : regroupement de plusieurs Etats sous une autorité commune
sens 2 : regroupement de plusieurs sociétés, partis, syndicats, clubs, associations, coopératives, etc. ayant un but commun.

source : toupie.org

Fédération versus Association

Fédération et Association sont deux termes qui peuvent prêter à confusion, et pourtant ce sont bel et bien deux entités différentes. 

Certes, juridiquement elles ont le même statut d’association loi 1901 à but non lucratif. Elles ont besoin d’une Assemblée Générale, d’un conseil d’administration et d’un bureau pour fonctionner. 

Cependant, la fédération va œuvrer pour l’intérêt commun et travailler sur des sujets de fonds pour l’ensemble de ses membres, tandis que l’association travaille d’avantage pour les intérêts individuels dans un même cadre, pour aider chaque membre individuellement. 

D’ailleurs, il arrive souvent que plusieurs associations soient regroupées sous une seule Fédération. C’est le cas des associations sportives qui peuvent s’affilier librement à la fédération de leur sport pour bénéficier de nombreux avantages, comme l’accès aux compétitions officielles ou homologuées. La fédération peut admettre, refuser ou exclure certains membres. 

Les missions d’une fédération diffèrent bien évidemment d’une structure à l’autre suivant l’objet sur lequel elle se repose.

Pour résumer

Une Fédération Professionnelle est donc un regroupement de plusieurs professionnels ayant une cause commune ou agissant dans le même sens, souvent pour promouvoir leur discipline. 

Ainsi, les objectifs de la FFPO semblent correctement inscrits dans le rôle d’une Fédération Professionnelle : nous oeuvrons pour professionnaliser le métier de PO. Cela est nécessaire pour mener à bien les 2 objectifs suivants :  
– faire connaître le métier de PO au grand public,
– faire reconnaître le métier de PO auprès des pouvoirs public.

Nous tenons également à accompagner et informer nos membres dans le cadre de notre beau métier de PO !

Retour sur la 2ème Journée annuelle des professionnels de l’organisation

Bonjour à toutes et à tous !

Notre 2ème journée annuelle des professionnels de l’organisation (JAPO) a eu lieu le 26 mars 2019 et a rencontré un franc succès. En effet, pas moins de 100 personnes étaient présentes à cette journée nous permettant d’échanger sur le métier, ses évolutions, le rôle de la fédération… mais également d’écouter les précieux conseils d’experts ! Retour en images sur cette journée.

Accueil des participants

Professionnels de l’organisation, un vrai métier ?

Métier d’avenir ou effet de mode ? Diane Ballonad Roland et Pauline Levasseur ont pris la pareil sur ce sujet afin de faire un point sur les difficultées rencontrées et les avancées encourageantes.

Diane Ballonad Roland
Pauline Levasseur

Conférence « La vie en vert ! »

Julie Niel Villemin, Journaliste TV et presse écrite spécialisée en environnement et auteur chez Larousse des 101 règles d’or de la Green Attitude et des 50 règles d’or Zéro Déchet, nous a parlé de sa prise de conscience et de son changement de vie.

« La vie en vert c’est comme la vie en rose mais en mieux car elle limite ses impacts néfastes sur l’environnement, le portefeuille et la santé. « 

cof

Ateliers de groupe : entrepreunariat et pathologies de l’accumulation

Nous avions organisé 2 ateliers afin de faire bénéficier les participants des connaissances et expertises des membres de la FFPO. Alors que Diane Ballonad Rolland a partagé ses 10 clés pour s’organiser et gérer son temps quand on est entrepreneur (mais pas que !), Ann Van den Hautte nous a parlé syllogomanie, syndrome de Diogène, syndrome de Noé et autres pathologies de l’accumulation. Deux ateliers riches d’apprentissages.

Success stories : 3 entrepreneures témoignent !

Cette journée n’aurait pas été complète sans un moment de partage de 3 entepreneures sur leur lancement en tant Professionnelles de l’organisation.

Stéphanie Genevois
Isabelle Lamy
Elodie Boulard

Merci à toutes les personnes qui se sont impliquées dans l’organisation de cet événement et qui ont permis son succès, membres du bureau, membres de la Fédération, et tous bénévoles.

On se retrouve en 2020 pour la prochaine JAPO !

La FFPO est en marche !

 

La FFPO, sur laquelle nous travaillons depuis près de 2 ans, a pour vocation de fédérer les Professionnels francophones de l’Organisation, qu’ils interviennent dans le champ de la gestion du temps, de l’organisation (professionnelle, personnelle ou familiale), ou qu’ils soient home et offices organisers, de plus en plus nombreux.

Home-organiser, Conseil en organisation personnelle, Coach en organisation, Consultante en Organisation personnelle, Coach en rangement, les appellations ne manquent pas pour désigner un métier encore émergent, tout droit venu des Etats-Unis et du Canada.

C’est un métier, vous l’aurez probablement remarqué, qui a le vent en poupe (merci Marie Kondo !) et qui séduit les médias !

Encore méconnu il y a quelques années en France du grand public (en dehors des « initiées »), il fait aujourd’hui rêver de plus en plus de personnes, des femmes dans la grande majorité, de profils différents, et souvent engagées dans un processus de reconversion professionnelle.

Or, cette profession n’est pas véritablement structurée, et il n’existait pas encore, jusqu’à aujourd’hui, de fédération des professionnels de l’organisation sur le territoire francophone.

A titre de comparaison, la NAPO (National Association of Professional Organizers) existe aux Etats-Unis depuis 1983 et compte aujourd’hui 4000 membres, et l’APDO (Association of Professional Declutteres ans Organisers) a été créée quant à elle en 2004 en Grande-Bretagne et fédère 180 professionnels.

Or, sans fédération professionnelle, difficile de faire reconnaître notre profession, de peser sur les pouvoirs publics et, à terme, de créer un label qualité pour harmoniser les pratiques et garantir un haut niveau de prestations.

Ainsi, en nous engageant dans la création de la FFPO, nous avons à coeur de :

1- Structurer et professionnaliser le métier, à travers différentes actions, dont la création d’une certification professionnelle.

2- Construire un référentiel métier.

3- Renforcer l’éthique du métier, en formalisant et en promouvant une charte de déontologie à laquelle chacun des membres devra adhérer.

4- Mener une action de lobbying auprès des Pouvoirs Publics visant à faire reconnaître le métier, y compris dans sa diversité.

5- Contribuer à faire (re)connaître le métier (sa réalité, ses exigences aussi) auprès des Médias et du grands public, et à valoriser son image.

 

Un programme certes ambitieux, et nous en avons pleinement conscience, mais pour lequel nous nous donnons le temps, sans pression, étape après étape !

Nous démarrerons à notre rythme, par la création de nos premiers outils de communication (dont ce site Internet, et ce blog), le lancement des premières adhésions, l’organisation d’une première rencontre sur Paris le 1er février 2018 qui réunira les premiers adhérents et marquera le lancement officiel de la FFPO.

 

Mais « nous », c’est qui exactement ?

 


Qui sont les membres fondateurs ?

 

Les membres fondateurs de la FFPO sont au nombre de 8. Nous nous réunissons régulièrement, en présentiel (Bruxelles, Paris) ou par visioconférence depuis de longs mois pour faire avancer ce projet malgré nos agendas chargés (pas toujours simples de faire coïncider nos 8 agendas !).

 

Je suis très fière aujourd’hui de vous présenter l’équipe qui m’accompagne dans ce projet :

Pauline Levasseur, Home et office organiser sur Paris depuis 2009 et fondatrice en 2014 du réseau By Pauline, 1er réseau français d’experts en rangement, co-auteur du livre « Range ta vie ! » (2016, Larousse), assurera la fonction de Vice-Présidente France de la Fédération.

 

Ann Van Den Hautte, psychologue et coach du rangement en Belgique, fondatrice de La Psy du Logis, assurera la fonction de Vice-Présidente Belgique de la Fédération.

 

Stéphanie Ansermot, Home et Office organiser en Suisse depuis 2016, fondatrice de Happy Organisation, assurera la fonction de Vice-Présidente Suisse de la Fédération.

 

Hélène Girault, Home et Office organiser en Bretagne depuis 2015, fondatrice de Klenk en Ti, assurera la fonction de Trésorière de la Fédération.

 

Karin Gétaz, Home et Office Organiser en Suisse depuis 2013, fondatrice de Latitude Kaizen, est membre fondateur et membre du Conseil d’Administration et assurera la fonction de Secrétaire de la Fédération.

 

Armelle Gougnaud-Delaunay, Home et Office organiser à Toulouse depuis 2015, fondatrice de Rangez, Organisez, Simplifiez by Armelle, est et restera membre fondateur de la FFPO.

 

Magalie Jayat, Home Organiser à Bordeaux depuis 2015, fondatrice de Magalie Jayat Home Organiser, est et restera membre fondateur de la FFPO.

 

Et moi-même, donc, Diane Ballonad, Rolland, Coach, consultante et formatrice en organisation, gestion du temps et équilibre de vie, depuis 2010, fondatrice de Zen & Organisée, auteur de « Magical Timing, l’art de retrouver du temps pour soi » (2017, Rustica Editions), « J’arrête de procrastiner » (2016, Eyrolles) et « Envie d’être zen et organisée ? » (2013, Tournez la page).

J’ai pour ma part accepté d’assurer la Présidence de la Fédération, au moins pour la première année d’installation et lancement, ainsi que le pilotage de la communication.